Culture | 03.07.2010

Carrousel

Texte de Chloë Vecten
Un coup de cS«ur musical à  écouter cet été sur l'autoroute, au bord de la piscine ou dans sa chambre.
Pochette de leur album

« Carrousel » réunit deux meilleurs ennemis que sont la Suisse (Délémont) et la France (Clermont-Ferrand) en les personnes de Léonard et de Sophie les deux fondateurs du groupe. A tour de rôle, ils s’échangent guitare, accordéon et assurent en duo la partie vocale.

 

N’ayant comme tout le monde pas deux mains en plus (mais du talent à  foison), ils sont accompagnés par un batteur et un bassiste et à  eux quatre ils forment l’esprit de « Carrousel », léger et intemporel. Une mélodie qui donne une envie de courrir à  travers champs sous le soleil déclinant d’été ou simplement de l’écouter en regardant les nuages aux formes trompeuses.

 

Une légèreté dans la musique qui offre aux paroles pourtant sérieuses une portée romancée et parfois humoristique. Moins de groupes se risquent à  chanter en français et ceux qui s’y essaient tombent parfois dans le barbapapa ou des paroles ne laissant pas la place à  l’imaginaire. Léonard et Sophie réussissent le pari de chanter dans leur langue et de choisir les mots qu’il faut pour que l’on sache juste de quoi ils parlent en laissant toutefois à  chaque esprit la liberté de pouvoir interprêter.

 

Leur nouvel album « Tandem » n’est pas d’occasion et vous ne manquerez certainement pas de place chez vous pour l’ajouter à  votre collection. Impossible toutefois de le catégoriser dans un style, d’ailleurs sur le myspace de « Carrousel », on ne trouve aucune indication superflue de ce genre…mais une liste de concerts (suisses) conséquente pour les deux mois estivaux dont pas moins qu’un passage au Paléo!