Culture | 25.07.2010

Aquaverde à  Paléo

Texte de Camille Spuhler
Les associations à  Paléo sont nombreuses, il y en a une, très connue, qui est présente depuis trois ans: Aquaverde.
Bâ-Marimop et Eliane Surui

Depuis trois années, Aquaverde.org est présente au village du monde à  Paléo.

Le but de cette association est d’aider le programme de reforestation des indiens d’Amazonie, en autre les Surui.

les Surui ont pour ambition de reforester 3 % de leur forêt initiale qui fut rasée illicitement. Ce programme de gestion en ressources durables est calculé sur 50 ans. Ce sont les femmes qui choisissent les essences utiles pour la nourriture ou pour  l’artisanat. Cette démarche est liée à  la protection des  250-˜000 hectares de terre ancestrale.

 

Au stand, nous pouvons rencontrer 4 indiens du peuple  Paiter-Surui de l’état du Rondônia, au Brésil.   Bâ-Marimop est le premier indien de sa tribu à  avoir vu l’homme blanc il y a 40 ans.  Rencontre qui par la suite décimera son peuple. De 5000 il passeront à  300. Il est le père du leader de la tribu, Almir Narayamoga Surui. Il y aussi la Cheffe des femmes  et de l’artisanat Eliane Surui. Deux chefs des clans Gameybe et Kaban sont aussi présents. La vente de l’artisanat Surui permettra de finance le projet de reforestation. Il y a des colliers faits d’écorce, de graines, des bracelets faits de lianes d’Amazonie, ainsi que d’autres bijoux, comme des bagues. Le public peut manifester sa solidarité, en parrainant, en tout temps, un bout de forêt avec le parrainage d’arbre à  15 francs.

Lien www.aquaverde.org