Sport | 01.05.2010

Panini mania

Texte de Xavier Willemin
C'est reparti ! Comme avant chaque grand événement footballistique, Panini sort son traditionnel album de collection de vignettes.

 

 

C’est un rituel sacré pour beaucoup de gens de faire la collection de ces vignettes. Chez les jeunes – ou les moins jeunes – de grosses sommes d’argent sont dépensées pour essayer de compléter son album le plus vite possible et épater la galerie. Mais c’est aussi une bonne opportunité d’aller vers l’Autre, avec les fameuses bourses aux échanges qui fleurissent en cette magnifique fin de mois d’avril.

 

Les Suisses sont les meilleurs à  ce jeu. Ils ont même le droit, à  titre de remerciement de la part de Panini, à  un album spécial et unique. Il permet aux fans de l’équipe de Suisse de découvrir plus d’images de leurs joueurs suisses préférés. C’est pour la deuxième fois consécutive que les Suisses ne ressemblent pas aux autres lors de la période de collection.

 

Mais pourquoi dépenser de telles sommes d’argent pour des photos de joueurs de foot ? De plus, ce sont des albums qui sont obsolètes dès la fin de l’événement en question. Il est évident que c’est un phénomène de mode qui touche principalement les tout jeunes qui sont encore naïfs et ne savent pas dire « non ». Panini l’a bien compris. La plus grande majorité des collectionneurs de leurs vignettes autocollantes sont des cibles faciles. Ils peuvent donc en tirer grand profit.

 

Le plus étonnant est que des filles – pas forcément fans de foot – se livrent aussi à  de telles absurdités. Mais nous le leur pardonnons. En effet, leur libido étant très élevée en cette saison, il est compréhensible qu’elles veuillent évacuer le trop plein d’énergie ! Quoique d’autres genres de magazines pourraient être plus efficaces…

 

J’ai remarqué aussi sur Facebook – et oui, je suis comme tout le monde finalement, vous êtes déçus ? tant pis, mais j’y suis seulement pour espionner et repérer les groupes à  haut potentiel – que des groupes pullulent pour se moquer des photos des joueurs. Par exemple, de leur barbe, pour les joueurs de pays musulmans. En plus de collectionner, il s’agit aussi de rire un bon coup entre amis de la tête des hommes d’autres cultures.

 

Finalement, quelque soit la raison pour laquelle vous vous adonnez à  de telles activités, c’est une perte de temps et d’argent. Je lance donc un appel au boycott de ces vignettes pour les futures éditions. Et tant pis pour l’album spécial suisse. Mieux vaut garder son argent pour soi (à  défaut de le donner aux moins riches que nous) que d’enrichir encore plus des PDG aux desseins pas très catholiques.

 

 

 

Xavier Willemin

Ähnliche Artikel