Sport | 20.03.2010

Pour les nuls

Avis aux novices et amateurs qui ne comprennent pas tout!!! Ceci est pour vous aider à  vous en sortir, devant un match...

 

Avez-vous déjà  regardé un match de Hockey sans rien y comprendre, sans même pouvoirsuivre le puck des yeux ? Quʼest ce que les Play-offs ? Mais oui, vous savez, ce dont toutle monde parle…

 

 

Avis aux novices et amateurs qui ne comprennent pas tout!!! Ceci est pour vous aider à  vous en sortir, devant un match ou vos amis, fans de Hockey.

 

Premièrement, pour comprendre un tant soit peu le principe des Play-offs, il faut comprendre celui du Hockey, sur glace, évidemment. En gros, la règle principale du Hockey sur glace est de mettre le puck dans la cage (donc le but) de l’adversaire. Il faut bien sûr faire des passes, pour avoir une chance de marquer; à  plusieurs, c’est plus facile.

 

Comme dans certains autres sports d’équipe, comme le foot, il y a des défenseurs, des attaquants et un gardien. Mais attention, le Hockey n’est pas du foot!!! En Hockey sur glace, il y a cinq joueurs sur la glace, plus le gardien qui lui, reste dans sa cage, et attend que le puck arrive. Le match est composé de trois tiers-temps de vingt minutes et deux pauses de quinze minutes.

 

La partie commence, un engagement est fait au milieu du « terrain » et l’action est au rendez-vous… Un goal, une lumière rouge s’allume dans la cage et un klaxon retentit; le jeu est mis en pause et le point accordé. Engagement à  coté de la cage ou vient d’entrer le puck. Presque tous les coups sont permis. Il y a des charges brutales, des chutes. Un joueur tombe à  terre… ne se relève pas; une pénalité est sonnée, le joueur qui a donné le coup interdit va en « prison » pour deux minutes. Parmi les coups interdits, il y a les coups dans la tête, entre les jambes, et ceux pour lesquels nous sommes à  peu près sûr que le joueur ne se relèvera pas. Les gestes obscènes sont bien sûr aussi proscrits.

 

Le match reprend, après un engagement, à  quatre contre cinq, supériorité numérique donc, ou power-play, pour ceux qui parlent anglais. Dégagement interdit; le puck est entré dans la zone de l’adversaire avant qu’un joueur puisse y entrer aussi. Nouvel engagement.

 

Il reste trois minutes avant la fin du match, il y a quatre à  cinq, l’entraîneur des perdants demande un temps mort pour parler à  son équipe. Le gardien est remplacé par un sixième joueur sur la glace. Manque de chance, un but est marqué dans la cage vide…quatre à  six et la fin du match est sonnée. Voici donc les règles, en n’entrant pas dans les détails, du Hockey sur glace.

 

Entrons dans le vif du sujet, les Play-offs. C’est un tournoi, dans lequel les équipes de Suisse s’affrontent. Mais attention, une équipe en affrontera une autre durant tout le long de l’épreuve, enfin…jusqu’à  ce qu’elle gagne quatre matchs. Et par classement!!! L’équipe qui est classée en Ligue A joue contre une autre équipe en Ligue A ( qui est le classement un niveau en dessus de la Ligue B ). Ce sera de même pour les équipes de Ligue B.

 

En Ligue A, les huit premières équipes du classement issues du Championnat sont sélectionnées pour les Play-offs, comme en Ligue B. Il en est de même pour tous les niveaux. Finalement, les deux équipes qui resteront en finale s’affronteront, pour le titre de champion Suisse, à  chaque Ligue.

 

Savez-vous pourquoi les joueurs, ou du moins certains, ont de la barbe, aux Play-offs ? C’est une « coutume » quʼont les hockeyeurs en Play-offs; il ne faut pas bien paraître, mais bien jouer. (www.lematin.ch/sports/hockey/rituels-males-play-249538). Ils la gardent jusqu’à  la victoire. En temps de Play-offs, ils ne pensent pas à  se raser. Le jeu est plus rude, plus dur, et les joueurs vont chercher leurs adversaires, surtout les impulsifs, pour qu’ils sortent.

 

En avant la compétition et que le meilleur gagne!!!!

 

Pour mémoire, Lausanne, en Ligue B, a gagné en finale l’an dernier, contre la Chaux-de- Fond. Vendredi 19, Lausanne jouera son match décisif contre et chez Olten. Si les Lions (donc les lausannois) gagnent, ils accéderont à  la finale. Croisons les doigts.

 

www.lausannehc.ch

 

Camille Spuhler

 

 

Ähnliche Artikel