Culture | 20.03.2010

On compte sur vous!

Samedi 12 mars dernier, le spectacle des Enfoirés a été diffusé à  la télévision, et tous les bénéfices ont été reversés à  l'association...

Samedi 12 mars dernier, le spectacle des Enfoirés a été diffusé à  la télévision. Les Enfoirés sont une cinquantaine d’artistes qui se mettent chaque année au service des plus démunis en faisant un spectacle dont tous les bénéfices sont reversés à  l’association des Restos du CŠ«ur. Et chaque année, les recettes du spectacle et des CD et DVD des Enfoirés représentent presque un quart des recettes de l’association les Restos du Coeur! Chaque CD ou DVD acheté représente 18 repas offerts par les Restos.

C’est le 30 novembre 2009 que la 25ème campagne d’hiver des Restos du Coeur a commencé. Cette association française, de nom officiel « les Restaurants du CŠ«ur – les Relais du CŠ«ur », a été fondée en septembre 1985 par Coluche, et continue, aujourd’hui encore, à  venir en aide à  des personnes démunies. Les Restaurants du cŠ«ur ce sont 55’000 bénévoles et 2028 centres répartis dans toute la France.

Il y a différents centres : il y a les points de distributions de nourriture et de repas chauds qui ont déjà  servis plus d’un milliard de repas depuis la création des Restos du CŠ«ur, il y a aussi des logements, que ce soit de l’hébergement d’urgence ou des locations stables, et des lieux d’accueil, comme par exemple les « Restos Bébés du CŠ«ur » pour des parents et leurs bébés. Et les Restos du cŠ«ur sont bien plus que des centres d’accueil et des points de distribution de nourriture. En plus d’une aide d’urgence, alimentaire, médicale ou autres, ce sont aussi des programmes de réinsertion, et cela permet aussi à  des personnes coupées du monde d’avoir des contacts avec des personnes qui sont là  pour les écouter et les aider. Ce sont des lieux d’accueil, de rencontre, de partage, où l’on peut venir se réchauffer et manger quelque chose, et ainsi petit à  petit se réinsérer dans la société.

L’aide alimentaire est sûrement l’activité des Restos du CŠ«ur la plus connue. La priorité est donnée aux plus démunis, et c’est durant la période d’hiver, de décembre à  fin mars, que la situation est la plus critique. Il existe plusieurs types d’aide alimentaire : le premier est la distribution de paniers repas équilibrés qui permettent de préparer un repas par jour pour toute sa famille, le deuxième est la distribution de repas chauds pour les personnes qui n’ont pas de logements, et le troisième est les « Restos Bébés du CŠ«ur » qui sont des lieux d’accueils pour des parents et leurs bébés et où ils peuvent trouver de l’aide matérielle et alimentaire, et des conseils en pédiatrie. Il existe 70 de ces Restos Bébés et ils aident chaque année entre 20’000 et 30’000 bébés. Les points de distributions des Restos se trouvent souvent au centre des villes, et près des lieux de vie des plus démunis.

L’association les Restos du CŠ«ur aide aussi des personnes qui n’ont pas travaillé depuis longtemps à  se réinsérer dans le monde du travail, grâce à  leurs « Chantiers d’insertion ». Les personnes en voie de réinsertion peuvent donc travailler dans des entrepôts, des jardins, ou encore dans les Ateliers et Chantiers des Restos du CŠ«ur. Les personnes pourront grâce à  cela (ré)apprendre à  avoir un rythme de travail, et à  travailler et s’intégrer dans une équipe.

De plus en plus de personnes ont besoin de l’aide de l’association les Restos du cŠ«ur, alors n’oubliez pas : « On compte sur vous ! »

Clarisse Baudraz

Sources : le site officiel des restos du cŠ«ur : http://www.restosducoeur.org/

le site officiel des Enfoirés : http://www.enfoires.com/

Illustration : http://www.restosducoeur.org/

Downloads / Links