Gesellschaft | 27.10.2011

L’envers du décor

Text von Joëlle Misson | Bilder von @ Joëlle Misson
Alex est originaire d'Autriche et depuis 3 mois, il loge en Suisse. Pour imp!act, il s'est donné à  fond et le début de l'événement représente pour lui la fin de cette aventure.
"Je vais courir tout le temps !"
Bild: @ Joëlle Misson

Alex, 21 ans, d’origine autrichienne, est le technicien de l’équipe d’imp!act. Il est venu exprès d’Autriche pour intégrer le staff de cet événement particulier et innovateur. Mais comment s’est-il retrouvé ici? « Je cherchais un stage, quelque chose à  faire durant l’été, et je suis tombé sur imp!act en surfant sur le net ». Comme quoi, c’est utile, tout de même, Internet.

 

Son rôle au sein du staff consiste en la gestion, comme sa fonction l’indique, de la technique. « S’il y a des ordinateurs qui manquent, l’imprimante qui ne marche pas, des lumières qui ne s’allument pas ou le son qui ne fonctionne pas, c’est moi qui m’en occupe. On a eu des problèmes avec le wi-fi, mais il n’y a pas eu de grands incidents techniques pour l’instant». Un métier qui peut parfois être de dur labeur: « On a eu aussi ces talkies-walkies… et c’était un peu… quel bouton faut-il presser pour parler? (rires) ». Mais cette fonction lui a également demandé de la préparation et un entraînement qu’il a effectués avec les techniciens de l’Uni. Cet aspect de la collaboration, l’a cependant coupé, dit-il, des autres procédures internes étant toutes hors de son domaine. Mais de cet entraînement, il garde un souvenir amusant: « Le technicien de l’Uni s’appelle Gesus. Alors chaque fois que je disais « J’ai un rendez-vous avec Gesus » ou « Est-ce que vous voulez parler à  Gesus? » c’était toujours très drôle!».

 

Face au week-end qui approche et qui rassemblera plus de 200 participants dans 15 salles de l’Uni-Mail de Genève, il semble plus ou moins confiant: « J’espère que tout marchera. On a pris la grande sono de l’Uni pour la mettre dans le hall, il y aura des câbles de 20 mètres, des écrans plasma, des beamers dans toutes les salles, de la sono… Je vais courir tout le temps! Si seulement je gagnais par mètre que je cours… »