Politik | 05.09.2011

Retour sur la Session

La Session des jeunes 2011 se termine et les résultats viennent d'être prononcés. Retour sur ces derniers jours.
Le "poëte" Durant les débats Jean-René Germanier L'hymne national Suisse. Photos: Valentin Berclaz

Jeudi-Vendredi

Durant deux jours, les jeunes ont formé des groupes de travail uni-linguistes qui ont chacun feuilleté un dossier sur un thème précis; puis ils ont dû en dégager une problématique et, finalement, bâtir un projet sous forme de pétition. Les différents groupes ont été répartis dans les cantons de Bâle, Zürich, Fribourg et du Tessin durant la préparation.

 

Samedi matin

La journée a débuté par un discours de Simonetta Sommaruga axé sur la démocratie, commentant à  cette occasion les révolutions du monde arabe. La conseillère fédérale fut accueillie par un tonnerre d’applaudissement.

 

Une démocratie vécue est une démocratie d’efforts

Simonetta Sommaruga

 

La suite de la matinée a été animée par la présentation des projets ; deux représentants désignés pour chaque sujet ont présenté en quelques minutes leur travail et leur pétition. Les apprentis parlementaires ont aussi eu l’occasion de poser des questions de compréhension.

 

Samedi après-midi

La chaleur de l’après-midi n’a pas effrayé les jeunes qui ont participé au “PolitBuskers”. Le principe est simple : trois scènes implantées dans une rue proposent diverses animations politiques (débats, questions-réponses…). Le tout s’est terminé par des quizz et jeux politiques dans une discothèque, suivi d’une grosse fête, de quoi détendre l’ambiance avant un dimanche qui s’annonçait riche en émotions.

 

Dimanche

Le dimanche a été marqué par les votations concernant les pétitions proposées. Tous ont le droit d’être écoutés et de soumettre leurs avis devant l’assemblée des jeunes, le tout est ponctué de quelques pauses pour présenter diverses organisations telles que Tink.ch.

Durant le déroulement des votations, une personne prise d’émotion lors de la critique d’une pétition a du quitter la salle, paniquée d’avoir oublié ce qu’elle souhaitait dire. Une autre, durant la défense de son projet écologique, s’est prise à  déclamer quelques vers sur les Verts. Le tout a été conclu par Jean-René Germanier, Président du Conseil National, à  qui un jeune a demandé si tous pouvaient chanter l’hymne national pour clore la session.

 

Vos revendications auront un effet, [… elles] portent peut-être déjà , en germe, les initiatives de demain.

Jean-René Germanier

 

Résultats significatifs

Toutes les pétitions ont été acceptées, sauf celle dont l’objectif était de créer une campagne massive d’information sur les énergies renouvelables. La pétition demandant à  la Confédération de promouvoir le service civil dans le domaine de la coopération au développement a frôlé l’unanimité avec 167 voix pour et une contre.

 

Relevons aussi que l’argument le plus utilisé contre les pétitions a eu trait à  leur coût. On peut y voir que les jeunes ont déjà  une relation très forte avec l’argent et que la notion de réalité est présente dans les débats.